Jean-Jacques GENDRON

" Quand on naît sur l'ïle de Ré, on naît de la mer pour la mer. "


 

Cette phrase gravée dans la pierre du Fort de la Prée caractérise merveilleusement bien Jean-Jacques Gendron, né le 27 juin 1956 à Saint Martin de Ré (Ile de Ré) en Charente Maritime.

Il grandit dans une famille unissant peintres et marin-pêcheur et s'intéresse très tôt à la peinture de son grand-père tout en gardant le regard sur les flots. Il commence ses premières approches en reproduisant des toiles présentées dans des ouvrages d'art.

Il décide que sa vie sera peinture, pourtant elle prend un tout autre destin puisque sa première vie l'amène en Afrique où il conjugue une carrière militaire et des activités humanitaires. Des séjours dans un autre monde qui forgent persévérance et aboutissement.
Sa seconde vie sera consacrée à la peinture. Sorti major de promotion lors de l'obtention de son CAPES aux Beaux Arts de Rennes, Jean-Jacques Gendron ouvre son premier atelier dans la région rennaise et commence à donner des cours de peinture ainsi qu'à vendre ses premières toiles.

Doué dans son approche du détail, il éprouve sa technique en étudiant de très près les peintres flamands et hollandais du 18 ème et travaille ses pigments à la cire de carnauba dans une recherche perpétuelle des atmosphères et des couleurs.

Jean-Jacques peint avec passion et frénésie, il capte les mouvances et les orientations des grandes écoles de peintures qui vont influencer son style pour s'exprimer et trouver sa propre voie. « C'est par l'expérience et en apprenant de ses erreurs que l'on fini, au fil des années par tendre vers un beau travail ». Outre les bouquets réalisés au pinceau et au couteau, l'artiste s'adonne également à l'aquarelle. Cette technique totalement différente qui selon lui, laisse le hasard faire la moitié du travail; heureux hasard en effet, car les corps de femmes ou les motifs représentés démontrent le grand talent de l'artiste.

Son parcours personnel lui fera vivre des expériences qui vont le marquer et orienter son œuvre ; il participe entre autre à des actions humanitaires par la Création de la bibliothèque d'Abéche au Tchad avec la mairie de Theix (56) en 1980 puis en 1983 organise une vente d'œuvres au profit des enfants victimes de la guerre au Liban, tout événement est prétexte à la peinture.

Jean-Jacques Gendron a développé ces dernières années, une approche singulière du paysage marin, ces vagues déferlantes ont un effet hyperréaliste mais au moyen d'une pure technique du travail de la matière et du mouvement.


 

Sa période actuelle, les vagues, rencontre un grand succès auprès du public. Il n'est pas rare d'entendre le ressac à la simple contemplation de ces océans tourmentés et de cette houle puissante si bien portés sur la toile. S'il regrette de ne pas savoir sculpter, il nous offre sans conteste un jeu de perspectives et de volumes qui nous laissent songeurs tant les effets de reliefs sont rendus. L'océan s'exprime ainsi à travers la lumière, les reliefs, la transparence et les évènements du ciel. 
 

Fin du voyage
Fin du voyage

Huile sur toile Format 97 x 195 cm

Le 1er jour
Le 1er jour

Huile sur toile Format 100 x 100 cm Vendu

Dernier instant
Dernier instant

Huile sur toile Format 60 x 92 cm Vendu

Hivernale
Hivernale

Huile sur toile Format 60 x 92 cm Vendu

Armor
Armor

Huile sur toile Format 73 x 116 cm Vendu

Ocean Dream
Ocean Dream

Huile sur toile Format 65 x 100 cm

Sunset
Sunset

Huile sur toile Format 89 x 116 cm

Refuge
Refuge

Huile sur toile Format 81 x130 cm Vendu

Moon
Moon

Huile sur toile Format 65 x 100 cm